INTRODUCTION À L'IMPRIMANTE 3D À CHAMBRE CHAUFFÉE

Ces dernières années, l'impression 3D est passée du stade du prototypage et de la production d'échantillons à celui de la fabrication à des fins plus industrielles. Les matériaux utilisés dans l'impression 3D ont également évolué, passant des polymères de base aux polymères techniques, puis aux polymères hautes performances. La gamme de matériaux devenant de plus en plus performante, elle impose les mêmes exigences de haute performance aux imprimantes 3D elles-mêmes.

Si vous cherchez à utiliser toute la gamme des matériaux de manière fiable et de haute qualité, vous avez besoin d'une imprimante 3D à chambre chauffée pouvant aller jusqu’à 250° C. L'imprimante 3D miniFactory Ultra a été développée et optimisée pour l'impression 3D de plastiques spéciaux et, malgré des températures de traitement extrêmes, les utilisateurs peuvent fabriquer en toute sécurité des pièces avec les polymères et composites polymères les plus performants au monde.

Lire plus

Pourquoi vous devriez avoir une imprimante 3D à chambre chauffée

L'imprimante 3D à chambre chauffée permet l'impression 3D de polymères techniques et hautes performances avec la même qualité que les matériaux PLA imprimés à température ambiante. Plus la température de la chambre chauffée est élevée, plus la gamme de matériaux pouvant être imprimés est large. La chambre chauffée a simplement pour but de maintenir la pièce imprimable à une température optimale tout au long du processus d'impression et, par conséquent, de garantir que la pièce est construite de manière uniforme sans générer de contraintes internes. La température optimale de la chambre utilisée pour l'impression des polymères amorphes - par exemple, ULTEM1010, ULTEM9085, PPSU, TPI, PEKK-A ou PC - est proche de la température de transition vitreuse du matériau.

Lorsque la chambre d'impression est chauffée à une température proche de cette température, elle garantit que le matériau reste détendu et sans tension interne tout au long de la fabrication. Le refroidissement lent et régulier de la pièce après l'impression permet d'obtenir la meilleure précision dimensionnelle et la meilleure durabilité mécanique de la pièce imprimée. Dans l'imprimante 3D miniFactory Ultra, la chambre d'impression peut être chauffée jusqu'à 250° C, ce qui permet à nos clients de disposer d'une gamme de matériaux extrêmement large. La température de la chambre chauffée est la caractéristique la plus importante des imprimantes 3D lorsqu'il s'agit d'évaluer la gamme de polymères hautes performances qui peuvent être imprimés avec une grande qualité.

En lire plus sur les matériaux approuvés

Comment régler la température optimale de la chambre

Les polymères peuvent être divisés en trois groupes : les polymères de base, les polymères techniques et les polymères hautes performances. Pour les polymères de base tels que le PLA et le PETG, une chambre d'impression n'est pratiquement pas nécessaire. Cependant, pour les polymères techniques tels que l'ASA ou l'ABS, la température de la chambre d'impression doit atteindre environ 85° C. Quant au PC, la chambre doit atteindre une température d'environ 130° C pour assurer une qualité d'impression optimale. Lorsque l'on passe de ces polymères à des polymères hautes performances, les exigences en matière de température de la chambre augmentent considérablement.

Le PEKK-A peut être imprimé de manière optimale dans une chambre d'environ 150° C, mais l’ULTEM 9085 nécessite 180° C. Pour d’autres matériaux tels que l'ULTEM1010, le PSU, le PPSU ou le TPI, les exigences de température de la chambre s'élèvent jusqu'à 215-240° C. La miniFactory Ultra est livrée avec des profils d'impression optimisés et prêts à l'emploi pour les polymères techniques et à haute performance les plus connus. Les utilisateurs peuvent également ajouter de nouveaux matériaux au dispositif à tout moment, de manière autonome ou avec notre aide.

Contactez-nous

Quel est l'effet de la chambre chauffée?

RÉSISTANCE ET QUALITÉ ULTIME AVEC UNE CHAMBRE CHAUFFÉE À 250° C

La température optimale pour la chambre chauffée est la température de transition vitreuse (Tg) du polymère utilisé. La chambre chauffée est la caractéristique la plus importante lorsque l'on recherche le meilleur résultat.

Températures de chambre optimales pour certains polymères hautes performances:

  • PPSU – 225°C
  • ULTEM 1010 – 220°C
  • ULTEM 9085 – 185°C
  • PEKK-A – 160°C
Ultra heated chamber

AVEC L'IMPRIMANTE ULTRA 3D MINIFACTORY

La température de la chambre d'impression est proche/au-dessus de la température de transition vitreuse des polymères à imprimer :

  • EXCELLENTE adhérence des couches
  • GRANDE résistance mécanique
  • FAIBLE contrainte mécanique
  • FAIBLE gauchissement/fissuration
Ultra 3d printer

UNE IMPRIMANTE CONCURRENTE

La température de la chambre d'impression est nettement inférieure à la température de transition vitreuse des polymères :

  • MAUVAISE adhérence des couches
  • Résistance mécanique MOYENNE
  • Contrainte mécanique ÉLEVÉE
  • Gauchissement / fissuration ÉLEVÉ

Imprimante 3D miniFactory compatible

L'imprimante 3D miniFactory Ultra permet une impression de haute qualité sur une large gamme de matériaux, car la chambre peut être chauffée jusqu'à 250° C. Grâce à notre technologie de pointe, la chambre atteint 250° C en moins de 30 minutes. Cela vous permet de démarrer l'impression rapidement, en évitant les longues périodes de préchauffage. Grâce à notre système de matériaux ouverts, les utilisateurs ne paient pas de droits de licence annuels pour les matériaux utilisés. En outre, vous disposez de plusieurs matériaux par rapport aux systèmes verrouillés. Ainsi, avec un seul et même appareil, vous pouvez imprimer toute la gamme des matériaux jusqu'à 50 % moins cher qu'avec les appareils liés aux matériaux propres au fabricant, généralement beaucoup plus chers.

 

En savoir plus sur miniFactoryEn lire plus sur les matériaux approuvés
Ultra-3d-printer

Comment pouvons-nous vous aider?

Renouvelons ensemble votre fabrication de pièces!

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.